Tous les rendez vous pour les enfants de moins de 6 ans ne seront pas pris en compte.

Ménopause : les bouffées de chaleur expliquées

La ménopause s’impose dans la vie des femmes avec son cortège de maux et de désagréments. Véritable révolution hormonale, cet arrêt du fonctionnement ovarien provoque notamment des bouffées de chaleur. D’où viennent ces symptômes et comment y faire face ? Explications et éclaircissements.

 

Comprendre le mécanisme de la ménopause

La ménopause est l’une des étapes les plus importantes de la vie d’une femme. Ce bouleversement naturel survient le plus souvent entre 45 et 55 ans. On parle de ménopause dès lors que les ovaires cessent de sécréter les œstrogènes et la progestérone puis arrêtent la formation mensuelle d’un ovule. 

Cet arrêt du fonctionnement des ovaires correspond à une première phase. Elle est progressive et peut durer jusqu’à huit ans. On parle alors de « préménopause ». Une femme sait qu’elle est pleinement entrée en ménopause quand elle n’a pas eu ses règles depuis un an. Il en résulte divers changements physiques en plus de différents symptômes. Enfin, la « postménopause » voit le corps s’adapter à sa nouvelle condition ainsi que la disparition progressive des effets de la ménopause.

Outre la disparition définitive des menstruations, la ménopause entraîne dans son sillage de nombreux désagréments qui peuvent rendre la vie de la femme difficile : insomnie, irritabilité, fatigue, sécheresse vulvovaginale, troubles urinaires, sueurs nocturnes, risque accru de certaines maladies, comme les maladies cardiovasculaire ou l’ostéoporose, sont autant de signes et de manifestations que la ménopause est installée. Mais un symptôme en particulier peut être particulièrement pénible à vivre : les bouffées de chaleur.

 

Les bouffées de chaleur : explication d’un phénomène naturel

Les bouffées de chaleur font partie des troubles dits climatériques. Il s’agit des effets provoqués par les changements hormonaux, eux-mêmes issus de l’arrêt du fonctionnement ovarien. Ainsi, les bouffées de chaleur, ou « bouffées vasomotrices », sont le résultat de la carence en progestérone et en œstrogènes. On estime que sept femmes sur dix souffrent de ces symptômes.

Comme son nom l’indique, une bouffée de chaleur est une impression de chaleur aussi soudaine qu’intense, ressentie du torse jusqu’au visage et laissant une rougeur sur la partie du corps concernée. Ce désagrément se manifeste par des frissons, des vertiges, des tremblements, des palpitations et des sueurs abondantes, pouvant s’accompagner d’une désagréable sensation de malaise.

Si les bouffées de chaleur ne durent, en moyenne, que quelques minutes, elles peuvent survenir plusieurs fois par heure, de jour comme de nuit et perturber le sommeil. Elles ne doivent pas être confondues avec les sueurs nocturnes, autre symptôme de la ménopause qui apparaît indépendamment des bouffées de chaleur.

 

Comment soulager les bouffées de chaleur ?

Les bouffées de chaleur peuvent se manifester durant quelques mois seulement. Mais dans certains cas, elles sont présentes plusieurs années. Elles surviennent plus facilement en cas de forte émotion, après un repas ou si la température ambiante est élevée. Un excès de sport ou d’exercice physique peut également causer d’importantes bouffées de chaleur.

Pour les combattre, il est important d’adopter une bonne hygiène de vie en limitant la prise d’excitants comme le café, l’alcool, la charcuterie et les produits gras,  le sucre et le tabac. Avoir une alimentation saine et équilibrée, peu épicée et peu grasse, s’hydrater correctement, et repenser, si cela est possible, son rythme de vie, ne permet pas de supprimer les bouffées de chaleur, mais contribue à les réduire.

Dans certains cas sévères, le médecin traitant peut décider de prescrire un traitement médicamenteux pour soulager les personnes souffrant de bouffées de chaleur. Le protocole thérapeutique peut être hormonal ou non hormonal et peut parfois prendre la forme de compléments alimentaires naturels.

 

Véritable fléau pour de nombreuses femmes, les bouffées de chaleur peuvent considérablement dégrader la qualité de vie. Qu’elles soient transitoires ou présentes depuis plusieurs années, il est possible d’en atténuer les effets en changeant son mode de vie. En cas de grand inconfort, il ne faut pas hésiter à demander conseil à son médecin ou à son pharmacien.

 

Sources :

Izold Guegan

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de toutes nos fonctionnalités !

Besoin d'un conseil ?