Le naturel dans les cosmétiques

Poussées par le souhait d’être belle longtemps avec les ingrédients les moins nocifs pour la peau et l’environnement, beaucoup de consommatrices se tournent vers des produits naturels. La nature produit des actifs fabuleux dont on tire les médicaments les plus puissants, les pigments les plus beaux, les odeurs les plus agréables mais aussi les poisons les plus rapides. C’est la raison pour laquelle il faut de vrais spécialistes pour concevoir les mélanges les plus opportuns.

Les cosmétiques industriels vs préparations maisons

Les industriels s’entourent de multiples professionnels pour concevoir des crèmes et autres onguents. Les contraintes techniques liées à la production et à la conservation des produits amènent les concepteurs à rajouter dans leurs formules des ingrédients "indésirables", comme pourrait les classer 60 millions de consommateurs dans son dernier hors-série. Ces derniers permettent de conserver les propriétés vantées par leur service publicité : odeur, goût, texture, couleur, conservation antibactérienne et efficacité. À l’inverse, une préparation maison ne sera pas accompagnée de l’expertise de spécialistes du naturel sur la peau. Le risque de créer une crème inefficace, pleine de bactéries au bout de quelques jours, est bien réel. Mais il est vrai qu’une belle formule faite de ses propres mains dans des conditions d’hygiène adaptées aura une saveur particulièrement appréciée. Des magasins proposent des ateliers de création avec des professionnels qualités (pharmacien, herboriste...).

BIO et huiles essentielles pour les cosmétiques ?

Le BIO représente de belles volontés et de belles qualités. Mais tout n’est pas forcément bio dans les cosmétiques. Des produits de synthèse peuvent être présents dans les formules (jusqu'à 5%). Les huiles essentielles sont souvent utilisées pour l’activité des produits BIO et les conserver plus longtemps. Mais l’utilisation de ces huiles, véritable concentré de plantes, n’est pas sans risque. Il est d’ailleurs déconseillé aux enfants et aux femmes enceintes de les utiliser, vu qu’elles peuvent passer la barrière cutanée et se diffuser dans tout le corps via la circulation sanguine. Elles sont également irritantes et ne conviennent pas toujours aux peaux sensibles ou peaux malades.  

Choisir un cosmétique doit répondre bien évidemment à un besoin, mais il est préférable de s’entourer de professionnels de confiance pour trouver la crème qui vous correspond, aussi efficace que sécuritaire. Le pharmacien a des compétences en dermatologie, en cosmétique, en phytothérapie et en aromathérapie. Qui de mieux placé ?

Dr Xavier MOSNIER-THOUMAS